Wesh faut bien
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reborn - hitman prof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruru
Admin
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Reborn - hitman prof   Dim 24 Aoû - 11:38





Questo sono io!



▲▼

NOM DE L'ARME Ϟ Léon

DESCRIPTION Ϟ Il s'agit de mon compagnon, il est très pratique. Il se transforme à volonté et peux fabriquer des armes pour mes imbéciles d'élèves. C'est un animal fantastique malin, qui s'adapte toujours au situation auquel je fais face.
NOM Ϟ Reborn
PRENOM Ϟ Il ne t'est pas autorisé de le connaître ~

AGE Ϟ 5 ans physiquement
NATIONALITE Ϟ Italien
METIER Ϟ Professeur particulier en art de la mafia

VOTRE FAMILLE Ϟ  Accrobalenos biatch.
Maudits par un homme étrange qui a décidé de faire de nous des représentants, nous sommes les personnes les meilleures dans leurs arts respectifs. On va traverser, comme une couleur, insaisissable pour l'être humain, venant en aide aux familles, veillant sur elles. Je n'étais pas sûr de vouloir en être, c'était avant de rencontre Luche, cette femme si douce que me juré de protéger elle et ses descendants. Ses mots m'ont convaincus plus que tout autre d'être de ces personnes. Il arrive que je regrette mon choix, mais j'accepte le sort qui a été décidé pour moi. Je compte profiter de cette vie malgré tout.

it's one drink for everytime ;



Ϟ PHYSIQUE Ϟ


Mon physique ? Tch, franchement, je vais te tuer de me demander cela. Mais bon, je vais le faire, tu verras à quel point, même maudit par la malédiction de l'arc-en-ciel, je suis sexy. Tout d'abord, les cheveux, indomptables, tout comme moi. Ils se dressent sur ma tête fièrement, ils sont si doux que Bianchi les caressent tout le temps. Si ce n'est pas classe tout ça. Ma maîtresse est à mes pieds. Ce qui est dommage, c'est qu'elle me colle un peu trop parfois, mais c'est une femme intelligente, donc elle me laisse de temps à autre. A la fin de ma sublime chevelure noire comme le charbon, il y a des favoris qui forme une jolie spirale. Depuis que l'arcobaleno du ciel m'a dit qu'elles me mettaient en valeur, depuis j'en prends grand soin. Puis ça me rend unique dans mon genre, d'autres en aurai honte, mais pas moi. Pour mes yeux, ils sont bruns foncé, si obscurs qu'on dirait qu'ils sont noirs, mais la couleur s'en rapproche assez fort. Ils expriment mes sentiments par moments, ce qui est assez agaçant, du coup, je baisse mon fédora et mon sourire s'étire sur mon petit visage, un sourire qui est un peu félin. Ils sont souvent ouverts, si bien que quand je dors comme si je regardais tout, attentif au moindre geste, je suis prêt à me battre à tout moment. Une attaque est si vite arrivée, je dois me tenir toujours prêt quoi qu'il arrive. Je ne suis pas très grand, mais c'est très pratique pour passer inaperçu, ce qui explique mes nombreuses apparitions surprises. On ne devient pas le meilleur tireur au monde en étant voyant. Comme évoqué précédemment, sur ma tête trône un joli fédora de haute qualité, comme si j'allais prendre de la merde bon marché, c'est bon pour les sous-fifres comme ceux qui rampent à mes pieds. Il va de même pour mes costumes, c'est du sur-mesure de grands couturiers, ils ne sont connus que par moi et des hauts aristocrates. Ils sont noirs pour la plupart, mais j'aime les couleurs, je n'hésite jamais à en porter. Puis c'est marrant de voir Tsuna sursauté pour des bêtes choses, ce n'est pas comme cale qu'il deviendra parrain. J'ai encore du boulot. Je ne suis pas bien grand même pas un mettre, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut sous-estimer mon charme ravageur qui fait tomber les filles, si je dois une chose à ma malédiction c'est une peau douce digne d'un nouveau né, une peau pâle qui ne prend pas tellement le soleil, mais ce dernier est mon allié, il est le représentant de mon rang en temps que Arcobaleno. La tétine jaune que je porte au cou en est témoin. Je protégerai la chef de notre famille avec toute ma volonté. Léon se transforme au gré de mes styles, il est l’accessoire ultime qui met le point final à mes tenues. Qui plus est ces formes sont souvent des armes assez surprenantes. C'est toujours passionnant de voir à quel point cet animal se transforme.

Ϟ CARACTERE Ϟ

Dans ma tête ? Bon tant qu'à faire, demandez-moi la couleur de mon slip, cette information restera secrète, je ne fais pas dans le fan-service. Désolé, mesdames. Je suis très intelligent d'abord, il faut bien ça pour être le meilleur hitman du monde. Je peux résoudre n'importe quel problème de mathématique en un rien de temps. J'ai mes propres méthodes d'enseignement, qui ont déjà fait leur preuve sur le jeune Cavallone. Bien sûr, je peux paraître extrême pour mes cher élèves, mais j'ai mes raisons. Puis c'est assez drôle que malgré que je les traite comme des moins que riens, ils s'accrochent pour se relever. C'est ça se battre avec hargne, ils apprennent à la dure, mais au moins chaque leçon de ma part est marqué à jamais dans leur esprit. J'apprécie beaucoup manger, toujours des choses saines, il faut bien que je prenne soin de mon corps. Ce n'est parce que je suis un bébé que je dois faire n'importe quoi, mais il est vrai que je m'accorde des plaisirs de temps à autre, je profite de ce palais de jeune enfant pour profiter du sucre sans en faire trop. J'apprécie les moments de calme avant la tempête, on ne dirait pas, mais rien ne veut ces moments accompagné par une tasse de café, mais je dois faire bouger mes élèves, sinon ils ne feraient jamais rien, ces imbéciles, ce n'est pas comme cela qu'on devient un bon parrain. Je suis quelqu'un de débrouillard, rien ne m'arrête de toute manière, j'ai pas mal de ressources, j'ai mes contacts que personne ou presque connaît. Être le meilleur hitman du monde c'est aussi être discret en toute situation, c'est pour cela que je me déguise, oui j'avoue, j'ai un certain plaisir à me costumé, mais c'est avant tout une déformation professionnelle qui m'aide bien dans les situations que Tsuna affrontent. Bien que je sois séduisant, je ne m'attache pas trop aux femmes, pour moi ce ne sont que d'agréables moments que je passe avec elles. Reborn est un nom d'emprunt que je me suis choisis car je suis revenu des enfers et ceux qu'à affronté Mukuro n'en était pas bien loin. Mon véritable nom est un secret que je garde jalousement, mystérieusement l'arcobaleno du ciel le connaît. Du coup, je me suis rapprocher de cette dame afin qu'elle garde mon secret. Elle tenait promesse, et je me promettais de tout faire pour elle. Je suis sensible aux compliments, comme on dit assez rarement, j'apprécie beaucoup le geste, sauf quand ça devient trop insistant. Là je peux devenir violent, je déteste par dessus tout les pots de colles, les gamins et les gens qui croient que l'univers leur appartient, avant de se penser plus fort, qu'il vienne me voir après on parlera. Je déteste être faible, comme ça arrive pas souvent, je ne m'en plains pas trop. Bien que ma taille comporte des inconvénients, elle m'est des plus pratique pour être encore plus discret et apparaître de nul part. J'adore les bouclettes à la fin de ma chevekure, Léon, mon fidèle partenaire et voir que mon enseignement porte ses fruits, rien de plus satisfaisant pour le formateur que je suis.
▲▼




Ϟ TEST RP | HISTOIRE Ϟ


Encore ce rêve, ou plutôt cette scène que j'avais vécue, il y a un moment maintenant. J'ouvrais les yeux et seul le blanc de plafond me faisait face, ce n'était qu'un souvenir. Tsuna dormait, un sourire vint se former sur mon visage. Le neuvième m'avait confié son enseignement, il n'allait pas le regretter, j'avais fait mes preuves avec le jeune Cavalonne, qui malgré mon enseignement restait encore un peu nul, je peux changer les gens, mais pas leur nature profonde. Je remettais mon pyjama en place avant de grimper sur mon élève. Je le regardais dormir paisiblement l'espace de quelques secondes. Avant de caresser Léon qui prenait la forme d'un parlophone en l'espace d'un instant, il sourit, cet animal est décidément pratique. Je respirai à fond. J'étais prêt pour une nouvelle journée où le futur parrain des Vongola démontrerait à la fois sa stupidité et son aptitude à devenir un bon parrain.

-Debout Tsunabruti !

Je le frappais mollestement avant de l'entendre grogner, s'en était drôle, je recommençais pour l'entendre, avant de me lasser. Je soupirais doucement et descendais de mon protégé. Je me tournais avant de descendre, ce n'est pas la première fois que je tentais de le réveiller à l'heure, mais c'est qu'il avait le sommeil lourd le fourbe. Je descendais les escaliers, déjà la bonne odeur du repas se faisait sentir. Mon estomac se mettait à grogner. La mama sourit face à cette manifestation naturelle de mon ventre. Je m'installais à ma place d'un bond agile. Bianchi fait son apparition dans le coin de la porte, déjà toute maquillée, j'appréciais l'effort qu'elle faisait chaque matin pour tenter de me séduire. Je lui offrais un de mes sourires charmeurs et elle posa une tasse de café noir devant moi avec un sourire. Avant de se mettre à mes côtés éloignant les deux gosses qui se chamaillaient encore pour une chose qui ne me regardait pas de toute manière. Je profitais de ma boisson du matin en attendant le repas de la mère de mon élève. Elle commençait à distribuer la nourriture calmement quand un cri se faisait entendre. Je me mettais à rire intérieurement. Le piège explosif que j'avais posé hier fonctionnait, pile à l'heure en plus. Le cri de Tsuna continua un moment avant de l'entendre s'agiter comme un fou. Au moins, il était éveillé, il devait être à l'heure, ses hommes l'attendraient sûrement au pas de la porte. Je les avais sélectionnés avec soin, mais j'étais particulièrement fier de ses deux-là. Je souriais en mangeant mon repas, je devais encore lui dire qu'il devait lever plus tôt. Il commençait à courir dans les couloirs rapidement avant d'aller dans les escaliers. Comme à son habitude, il se prit le pied de l'autre tête de brocoli. Il tombait avec fracas jusqu'au rez-de-chaussé. Il se mit à exprimer sa douleur, je finissais ma tasse et fusillais du regard les enfants de la table m’appropriant le repas de mon élève. Il se leva et se mit à courir, j'avais déjà en bouche son repas.

-Mais ce n'est pas vrai. Reborn mon repas !
-Il fallait se lever plus tôt Tsu-naze, pas faute d'avoir essayer de te réveiller normalement.
-Tu appelles ça normalement ? J'ai failli mourir !
-Tsuna, tu vas être en retard !

Il se mit à crier et prendre une tranche de pain blanc recouverte de confiture en remerciant vaguement sa mère. Décidément, je devais tout lui apprendre, même à respecter la mama. Je finissais d'engloutir ma deuxième part avec un sourire, j'avais beau être redevenu un enfant, j'avais autant faim qu'un adulte. Je mettais un costume avec aisance en regardant du coin de l’œil Takeshi et Hayato s’exciter le haricot pour des bêtises. Je riais un peu en enfilant le couvre-chef de la journée.

-Léon, prends une forme adaptée à mon costume du jour.

Mon animal prit la forme d'une clé à molette. Je sortais de la chambre et me dirigeai vers un de mes passages secrets caché dans le jardin de la Famiglia. Je soupirai doucement entrant dans ce dernier. Il était idéal pour ma taille actuelle. Je me retrouvais rapidement à l'école. Je croisais Hibari, ce gamin est intéressant, qu'il le veuille ou non, il fera partie de la Famiglia que forme Tsuna et les autres. Ce dernier sortit ses tonfas que je stoppais avec Léon d'un geste habile, il avait de la force. Je souriais un peu avant de le voir partir punir quelques élèves. Je souriais et prenais les passages secrets planqués dans le bâtiment. Il ne manquait plus qu'un événement où je pourrai ajouter mon grain de sel. J'aimais ça, mais hors de question que je le dise à qui que soit. Les heures passaient sans qu'il ne se produisent aucun événement notable. Tsuna qui a une mauvaise note, qui arrive en retard et se fait frapper par Hibari. Quand le jeune Tomaso vint percuter mon élève en le mettant au défi de préparer un gâteau pour sa cher et tendre. Comment j'étais au courant, je le suivais de ma plaque secrète. Je changeais immédiatement de costume optant pour celui de cuistot, chemise blanche et une toque venait orner ma tête. Je sortais de ma cachette avec un air détendu.

-Ciaossu
-Reborn ! Qu'est que fiche ici ?
-Je te surveille Tsuna ne l'oublie pas. Un bon parrain se doit de répondre au défi.
-Je ne veux pas être parrain.

Comme prévu Kyoko fit son apparition derrière nous, elle avait le don de venir au bon moment elle aussi, à croire que je lui avais donné quelques cours en restant près de mon élève. Enfin, je ne vais pas cacher qu'à elle seule, elle le motiverait à faire ce défi. Il se mit à rougir comme le débile qu'il est. Je le frappais avec Leon devenu un rouleau de pâtisserie. Il se frotta la tête avant d'entrer la classe où se déroulait les cours de cuisine donner à ces demoiselles. Je sautais sur la table avec un sourire sur mon visage.

-Vous allez faire une forêt noire. Vous avez quatre heures.
-Hi ! Reborn, je ne connais pas la recette.
-Je suis Reborano, le cuistot prodige. Suivez ma recette, vous ferez un gâteau digne de ce nom.

Je sautais et arrivais devant le tableau noir, un objet qui avait pris de la hauteur depuis que la malédiction me frappait. Leon se transformait en bâton et je commençais à écrire rapidement, malgré les difficultés qu’engrangeait ma taille, c'était parfaitement lisible. J'étais content, avec ça Tsuna ne pourrait pas rater. C'était sans compter sur le jeune Tomaso qui s'agitait dans tous les sens. Je roulais les yeux, malheureusement pour moi. Ils étaient des alliés des Vongola. Je me mettais assis observant Tsuna tenter de suivre les instructions au tableau en rougissant dès qu'il croisait le regard de sa belle. Cette dernière sourit, elle était le portrait de la mama en plus jeune, mon élève stupide fait un complexe d'Oedipe projeté. Mais au moins ça le motivait. Je n'allais pas m'en plaindre. Il était appliqué jusqu'à ce que Hibari apparaisse derrière la porte. Il fusillait du regard les deux hommes commençaient à crier. J'en profitais pour tirer sur Tsuna. Ce dernier reçu la balle en pleine tête. Il se passa un moment en silence où il passait en mode dernière volonté. Il portait un slip avec des vagues avec marqué en japonais « allez Japon ». Je roulais des yeux. Il se mettait  finir le gâteau et le donner à son amoureuse. Il la regardait avec ces yeux et elle souriait naïvement. Elle était mignonne, si elle avait un peu plus de caractère ça serait bien, m'enfin, elle correspondait assez à mon imbécile d'élève. Je mettais sur son épaule avant qu'il retrouve son état normal.

-Merci Tsuna-kun.

Il souriait imbécilement. Je le frappais pour le plaisir avant de rentrer à la maison.




you've made me go insane.

PSEUDO Ϟ Ruru
AGE Ϟ 26 ans

J'AI CONNU LE FORUM Ϟ Le co-fonda m'en a parlé ~

AVATAR Ϟ Sérieusement? Reborn de Katekyo Hitman Reborn
UN AVIS ? Ϟ KHR C EST LE BIEEEEEEEEEEEN  :24:  :43: 

CODE Ϟ
Validé par Rosa o/


(c) MEI SUR APPLE SPRING
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rurutest.forumgratuit.be
 
Reborn - hitman prof
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prof de champ 60 macro
» Quel beau prof!!!!!
» Cherche prof de reining en Belgique
» prof "à domicilie" dans le 95
» Le vieux prof qui savait...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fofotest :: Pour Rpg :: Présentation de persos :: Utilisés-
Sauter vers: