Wesh faut bien
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Desespoir sur la scène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruru
Admin
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Desespoir sur la scène   Jeu 8 Jan - 17:27

La jeune femme prit son temps avant de se mettre sur le devant de la scène, elle sentit ses joues se chauffer, pourtant, elle devait le faire aujourd'hui. Cracher tous ces sentiments à ces gens qui avaient d'elle un être misérable, ceux qui avait brisé sa joie de vivre doucement les uns après les autres. Que ça soit ses parents, ses prétendus amis, les camarades d'école de sa jeune sœur, ses connaissances ou ces gens d'internet, elle était qu'une parmi tant d'autres. Elle s'était toujours différente de cette masse. Comment était-elle arrivé sur cette scène malgré sa grande timidité ? Elle n'en pouvait plus. Elle savait plus si aimer était fait pour elle. Devait-elle se cantonner à la haine qui la rongeait doucement ? Elle prit une grande respiration et se mit à chanter, les larmes aux coins des yeux. Cette chanson lui parlait tant, un amour toujours pas retourner, des illusions qu'elle s'était faites toute seule. Elle pleurait toujours silencieusement, et ce depuis des années. Même quand il était question d'une amitié. Tant de gens l'avait laissé sur la route, les genoux écorchés, presque incapable de se relever sans leur aide. Elle était seule comme sur cette scène tandis que la chanson continuait, elle put sentir ses joues s'humidifier à cause de toutes ces émotions, elle se devait de les contenir encore un peu. Elle devait finir ce chant coûte que coûte pour crier au monde entier que malgré ses blessures, elle était toujours là à espérer que quelqu'un vienne la sauver de ce trou. Elle était si loin que les aides même venue de parfait étranger l'aidait à un avancer sur ce chemin tordu. Elle remit une mèche de ses cheveux bruns derrière son oreille, ses yeux bleus noyés par les larmes qu'elle tentait tant bien que mal de retenir. Elle doutait de sa propre réussite, elle tremblait comme une feuille, le public la regardait comme si elle était une extra-terrestre, chanter japonais ne devait pas aider à comprendre sa douleur, c'était fait exprès, cette chanson retransmettait tout ce qu'elle voulait exprimer, même si elle se retrouvait élimer au bout de cette affaire, elle devait encore laisser sa voix se répercuter sur les murs de la salle. Elle regretta presque de ne pas être venue habillée spécialement pour l'occasion, elle avait cédé à sa raison. Sous ses airs ordinaires et bon enfant, cette femme cachait toute ces choses en elle. Pourtant, elle sut à quel point sa situation était ridicule par rapport à d'autres. Elle voulait juste le crier devant ses gens sans qu'ils comprenne. Une libération de tout son être. Elle savait que la fin pouvait arriver, elle se précipita bien trop tôt. A court de souffle, ses fesses rejoignirent le sol, elle avait fait. Elle laissa ses larmes sortir et qu'importe si ces parents purent les voir, elle qui retenait toujours devant eux, la voilà en train de pleurer comme une gamine, elle qui avait eu tant besoin de marque d'amour avant, elle sut qu'elle les aurait en ce moment, mais ce n'était qu'un jeu devant les gens. Elle serra les poings à s'en blanchir les jointures. Où étaient-ils tout ce temps ? Tous ces appels au secours qu'elle avait envoyé, même silencieux ? Elle n'entendit même pas ce qui se disait autour d'elle, si prestation avait été huée ou non. Elle s'en foutait royalement, tout ce qui comptait, c'était cette chanson. Ces sentiments avaient peut-être atteint les personnes concernées... Elle en douta, mais au moins un poids s'était défait de ses frêles épaules. Elle se releva et salua les gens avant disparaître à nouveau dans l'anonymat. Elle souhaita l'espace d'une seconde être reconnue pour ses talents médiocres. Elle remit sa veste et marcha le long du chemin qui l'entendait. Elle souffrira encore, elle voudra sûrement abandonner, mais jamais elle n'oublierait jamais cette expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rurutest.forumgratuit.be
 
Desespoir sur la scène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paris: un nouveau bateau restaurant entre en scène
» On partage les films mettant en scène nos poilus ?
» Association Bêtes de Scène [35] BDS
» SMEïLY, Mâle X grand griffon 2 ans - Association Bêtes de scène
» Appartement de Marion et Cédric dans "Scène de ménage" (M6)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fofotest :: Textes :: Autres-
Sauter vers: